« Emmène-moi loin de la clameur du monde dans une vallée tranquille et paisible. Donne-moi une petite cabane où plus rien ne pourra me rendre triste, où un petit jardin, calme et rustique, sourira à mon regard. Où, en toute tranquillité, avec ma bien-aimée, l'illusion de la vie s'éloignera de moi, où une petite fille et un petit garçon fleuriront, pleins de promesses, devant leur père. Oh, fatigué de la clameur du monde, j'ai cherché la paix pendant tant de temps; Destinée, plein de gentillesse, mène-moi bientôt à cet endroit de paix » (musique par Mauro Giuliani - texte de Christian Ludwig Réussi).

Aller au haut